Publié par Vivre Ensemble à Neuville

Aller sur Internet, sûr ! Aller sur un Internet sûr ! Ces deux actions diffèrent mais se recoupent. Se mobiliser pour un Internet plus sûr est le leitmotiv du programme Safer Internet Day, une initiative de la Commission européenne créée en 2005 et célébrée mardi 11 février.

En France, cet événement est coordonné par Internet Sans Crainte, programme national de sensibilisation des jeunes aux enjeux et dangers d’Internet. Car « Internet, c’est comme tout, cela s’apprend, et bien mieux en famille. (…) La meilleure façon d’aider ses enfants sur Internet, c’est de s’y intéresser et depasser un peu de temps avec eux devant l’écran, surtout au début ». Pour mieux aiguiller les parents, le site Panelparents.fr recommande des « sites et contenus numériques de qualité », en fonction de l’âge des enfants, sur un thème et dans une langue au choix.

Vinz a décidé de « pourrir la life » de sa sœur en publiant sur son blog quelques morceaux choisis de son « cayé de secrets »Moralité de cette vidéo de la série« Vinz et Lou sur Internet » de l’espace 7-12 ans d’Internetsanscrainte.fr : « Les secrets, c’est privé, interdit de les publier ! ».  Interrogés à travers le dispositif participatif L’isoloir, les 12-17 ans sont 30 % à souhaiter une « liberté encadrée par les espaces publics mais une liberté d’expression totale sur les espaces privées » ou encore 27 % à estimer qu’il faut « des règles claires et connues de tous pour éviter les dérapages et la mise en ligne de contenus choquants ».

CYBERLYNCHAGE

Selon un sondage réalisé en ligne par Geoado.com, 56 % des adolescents font attention aux traces qu’ils laissent, 30 % ne parlent jamais d’eux-mêmes et 14 % ne prennent aucune précaution, partisans du « Ma vie privée, ça intéresse qui ? ». Et lorsque cela tourne au vinaigre, que la e-réputation est bafouée ? Net Ecoute (0-800-200-000 et Netecoute.fr) est le service national d’aide et d’information pour la protection des mineurs sur Internet confrontés à des contacts dangereux (cyber-harcèlement, usurpation d’identité…) ou pratiques à risques (dépendance aux jeux vidéo, lynchage vidéo…).

Comment éviter les pièges du Net ? L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information préconise aux plus de 13 ans de faire « attention aux mauvaises rencontres. Cela n’arrive pas qu’aux autres ». Qui a peur du méchant e-loup ? Oui, c’est nous, oui, c’est nous !

LE MONDE |  • Mis à jour le  |

Par 

 

 

Commenter cet article