Publié par Vivre Ensemble à Neuville

De nombreux pharmaciens prévoient de fermer leur officines, ce mardi, pour protester contre la réforme des professions réglementées. L'Agence régionale de Santé a réquisitionné 13 pharmacies pour assurer la continuité du service.


Ce mardi 30 septembre, il est possible que votre pharmacie préférée reste portes closes. Lemot d'ordre de grève vient de toutes les composantes de la profession : conseil de l'ordre régional du Centre, Syndicats du 37, étudiant de l'université de Tours. Les pharmaciens, qui protestent contre pour le projet de réforme des professions réglementées prévoient 97 % de pharmacies en grève.

L’Agence régionale de santé(ARS) a réquisitionné 13 officines du département afin de "garantir la continuité des soins et d’assurer l’approvisionnement de la population en médicaments pendant la période concernée". Au moins 13 pharmacies resteront donc ouvertes sur le département toute la journée.

>> LIRE. Les pharmaciens visent les 100 % de grévistes

Le dispositif prévoit l’ouverture d’au moins une pharmacie par territoire de gardependant la durée de la grève.

Les pharmacies réquisitionnées et donc ouvertes ce mardi

On va ainsi se retrouver dans la configuration classique d'un dimanche ou d'un jour férié, sauf qu'il ne sera pas nécessaire d'appeler le commissariat pour connaître la pharmacie de garde. Tous les arrêtés de réquisitions seront affichés sur les vitrines des pharmacies, et les patients pourront obtenir la pharmacie la plus proche en composant le 3237 (n° Audiotel 0,34 euros TTC/min accessible 24h/24).

Manifestation en centre-ville

Le programme de la journée de mobilisation :

  • A 10h30, étudiants et nombreux pharmaciens se retrouveront à l'université de pharmacie (Grandmont).
  • A 15 h30, les délégations des autres syndicats affiliés à l’Union nationale des professions libérales (juristes, médecins, chirurgiens dentistes, biologistes...) les rejoindront à la Maison des pharmaciens (14 rue du 66e Régiment d'Infanterie à Tours) et ensemble ils convergeront vers la préfecture en passant par la rue Giraudeau, le boulevard Béranger, la place Jean Jaurès, le boulevard Heurteloup et enfin la rue Buffon jusqu’a la préfecture, pour une audience.

>> LIRE. Médecins, pharmaciens dentistes ou avocats en grève mardi

Par ailleurs, afin de connaitre la ou les pharmacies ouvertes, le grand public peut interroger le site Internet http://www.3237.fr/

ou en téléphonant au 32.37 (n° Audiotel 0,34 euros TTC/min accessible 24h/24)
.

Commenter cet article