Publié par Vivre Ensemble à Neuville

Le lactarium de Tours est un lieu de collecte du lait maternel mais aussi de conseils sur l’allaitement. Échanges avec le personnel aujourd’hui, de 9 h à 17 h.

Pas facile quand on vient d'accoucher et que l'on sort de la maternité de se retrouver à la maison avec son bébé ! On est fatiguée, parfois stressée, assommée de conseils, souvent contradictoires, par ses proches ; l'allaitement devient alors compliqué et, du coup, on laisse tomber.
Les chiffres parlent d'eux-mêmes : « Trois femmes sur quatre déclarent vouloir allaiter leur enfant. Seules les deux tiers le font et la moitié d'entre elles arrête avant un mois. Or, l'Organisation mondiale de la santé recommande d'allaiter pendant six mois », indique Sophie Mauduit, infirmière faisant office de cadre de santé au lactarium. Contrairement à une idée reçue, l'allaitement ne relève pas de l'instinct maternel. « En théorie, c'est simple sur le plan physiologique, mais ça ne va pas de soi. Les mamans ont dû mal à avoir confiance en leur capacité d'allaitement. Elles ont besoin d'aide et de soutien », souligne Frédérique Veaux, consultante en lactation. Si le premier soutien reste le papa, il ne faut pas hésiter à demander conseils à des professionnels. C'est d'ailleurs l'un des rôles du lactarium. L'équipe peut répondre à toutes les questions que se pose une mère. « L'allaitement, c'est à la demande, et pas à la montre. Il n'y a pas de temps minimum ou maximum entre deux allaitements. C'est pareil pour la durée », illustre Sophie Mauduit.

Parmi les autres conseils dispensés par les professionnelles pour que l'allaitement se passe bien, apprendre à déléguer les tâches ménagères ou les courses pour avoir le plus possible le bébé en contact physique, se reposer au maximum.
Et si l'allaitement au sein est parfois compliqué en terme d'organisation ou parce que l'on reprend son travail, il est toujours possible d'utiliser un tire-lait et de préparer des biberons d'avance. « Le lait exprimé par la mère peut se garder 48 h au frigo. S'il est congelé, il se conserve quatre mois », explique Sophie Mauduit. Le personnel ne manque pas de solutions, d'astuces et de conseils, qu'il partagera aujourd'hui, à l'occasion des portes ouvertes, de 9 h à 17 heures.

Lactarium de Tours, hôpital Clocheville, 49, boulevard Béranger. Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h, le week-end, de 8 h 30 à 15 h. Tél. 02.47.47.37.34. Guide pratique sur l'allaitement disponible sur www.inpes.sante.fr

en savoir plus

Des dons de lait pour les bébés hospitalisés

Méconnu, le don de lait maternel est pourtant essentiel. Notamment pour les bébés prématurés et grands prématurés nés avant 32 semaines de grossesse, qui ne peuvent être alimentés qu'avec du lait maternel. « Toute maman qui allaite peut donner son lait jusqu'à un an », indique Sophie Mauduit. A noter que les femmes qui fument ne peuvent pas être donneuse.
Le don est anonyme et non rémunéré. Une équipe du lactarium vient collecter le lait directement au domicile des femmes volontaires.

Pour faire un don : tél. 06.30.51.44.54.

Commenter cet article