Publié par Vivre Ensemble à Neuville

Le conseil d’école s’est tenu le 17 octobre dernier avec les mêmes demandes que les années précédentes.Si la discussion a pu être intéressante et dans l’échange, la réponse est restée normande renvoyant à l’année 2015 et/ou ultérieure.

Certaines demandes datent de 2006, d’autres plus anciennes ne sont même plus évoquées.

Pourtant, ce qui nous préoccupe est au delà.

En effet, jusqu’à présent, quelque soit l ‘appartenance sociale ou politique, l’école représentait l’avenir, la promesse de l’éducation de tous les enfants, dans les même conditions, dans notre école républicaine. Exit le modèle où seuls les jeunes favorisés pouvaient aller à l’école et faire des études.

Malheureusement, force est de constater que les inégalités d’accès au savoir et à la société s’accroissent.

Comment expliquer que chaque enfant, dans notre canton, ne peut acquérir les mêmes savoirs selon son village ? Neuville ne fait pas exception et si elle n’en est pas la moins bien lotie, elle n’est pas non plus un modèle, loin de là. Reste à savoir si nous voulons que les enfants de notre commune aient les même chances que tous les autres.

A ce jour, ce n’est pas tout à fait le cas. Le sport, la culture sont aussi importants dans la construction du citoyen de demain.

L’accès restreint à un service, comme la cantine, en est aussi un exemple et sélectionner des enfants est, par définition, de la discrimination qu’il est impératif d’abroger afin que tout enfant, quelque soit son origine, puisse prétendre aux mêmes droits que ses copains. Il nous apparaît délétère de donner des signaux négatifs de rejet, d’exclusion du groupe et donc de notre société.

Chacun doit trouver sa place et c’est la responsabilité et le devoir de nos décideurs…

Une autre idée de l'école
Une autre idée de l'école