Publié par BC

Le cabinet médical sera fermé le 23 décembre

Comme vous avez pu déjà en entendre parlé, une grève est annoncée dans les cabinets médicaux de France. L’unanimité des médecins du cabinet médical a décidé de suivre le mot d’ordre de MG France. Le Cabinet médical sera donc fermé toute la journée.

 

Mais pourquoi cette grève ? Plusieurs motifs sont annoncés.

 

En premier lieu, la généralisation du tiers payant, comme proposée actuellement, qui impliquerait un alourdissement de la charge administrative obligeant à réduire le nombre de consultations offertes aux patients. SI les médecins sont favorables à l’absence d’avance de frais des patients, il s refusent de se transformer en gestionnaire pour délaisser leur cœur de métier : les soins aux patients. Pourquoi pas envisager que la sécurité sociale soit, elle, gestionnaire des 25 régimes obligatoires et quelques 800 mutuelles ?

 

En second lieu, Notre ministre de la santé veut que tous les patients puissent sortir rapidement des hôpitaux et poursuivre leurs soins en ambulatoire à leur domicile. C’est très bien mais aucun moyen humain et financier n’accompagne cette reforme. La surcharge de travail qu’impose cette réforme est difficilement envisageable avec une démographie médicale inquiétante.

 

En troisième lieu, c’est justement la problématique de la démographie médicale qui nous inquiète. Rien n’est fait pour donner envie aux jeunes étudiants de choisir la spécialité de médecine générale. Si on leur dit qu’il y a beaucoup de travail, qu’ils feront plein de papiers, qu’ils n’auront pas le même traitement que les autres spécialités, comment imaginer que çà puisse leur faire envie ? D’autant plus qu’ils ne connaissent pas vraiment la spécialité de médecine générale.

 

Aussi, donner la possibilité aux pharmaciens de faire des vaccins est un non sens. On nous demande de gérer les vaccins des patients mais nous ne pourrons plus savoir où ils en sont si les pharmaciens font ces injections. Ils pourront suivre un traitement par anticoagulants sans que nous ne soyons informés. C’est désorganisé la prise en charge globale du patient qui n’est autre que la mission essentielle de notre spécialité. Quel est le bénéfice réel pour le patient?

 

Enfin , exigez que votre médecin puisse continuer à accéder à une formation continue de qualité alors que les coupes budégtaires sont drastiques en la matière. Votre médecin pouvait réaliser 8 jours de formations et il ne peut plus en faire que 2 à moins d'être lui même animateur de formation. C'est sacrifier la qualité des soins sur l'autel d'une rigueur budgétaire incompréhensible alors que les médecins généralistes ont permis d'économiser 800 M€ supplémentaires par rapport aux objectifs fixés par l'Assurance Maladie (ONDAM).

 

Le 23 décembre, le cabinet médical sera complètement fermé et le secrétariat aussi. En cas d’urgences, contacter le 15

 

Commenter cet article