Publié par Vivre Ensemble à Neuville

Attentat au siège de Charlie Hebdo de très nombreux morts
Attentat au siège de Charlie Hebdo de très nombreux morts
Attentat au siège de Charlie Hebdo de très nombreux morts

Une fusillade a eu lieu mercredi dans le hall et devant le siège de l’hebdomadaire Charlie Hebdo, en plein centre de Paris. Le bilan communiqué peu avant 13H00 par François Hollande près des lieux de l’attaque, de onze personnes tuées et quatre « en situation d’urgence absolue » s’est alourdi avec une douzième personne décédée.

 

Photo Thomas Samson/AFP

Des hommes cagoulés, vêtus de noir, et lourdement armés, ont pénétré dans les locaux de Charlie Hebdo , dans le XIe arrondissement, a rapporté sur iTELE un journaliste de l’agence Première ligne, dont les locaux sont situés juste en face. « Des tirs ont eu lieu dans le hall de l’hebdomadaire en fin de matinée », a confirmé une source policière.

Ils en sont ensuite ressortis et, les voyant armés, « trois policiers arrivés en vélo sont repartis », a précisé Benoît Bringer. Les agresseurs sont ensuite montés à bord d’une voiture après avoir crié dans la rue. De nombreux policiers étaient présents sur les lieux et une trentaine de coups de feu ont été entendus par un premier témoin.

Le siège de l’hebdomadaire satirique, alors dans le XXe arrondissement, avait été incendié en novembre 2011 après l’annonce de la sortie d’un numéro baptisé « Charia Hebdo », avec « Mahomet rédacteur en chef ». Le sinistre n’avait pas fait de blessé. Le site internet du journal avait par ailleurs été piraté.

Le Président de la République, François Hollande, qui s’est rendu sur place a déclaré : « un attentat terroriste, ça ne fait pas de doute ». Une réunion interministérielle va se tenir à 14h. Le plan Vigipirate est relevé au niveau « alerte attentats », le niveau le plus élevé, dans toute l’Ile de France » annoncé Matignon.

 

VIDEO. Des images de l’attaque au siège de Charlie Hebdo

Sur les images filmées par le journaliste Martin Boudot, de l’agence Premières Lignes, depuis un immeuble situé à proximité du bâtiment, on entend des coups de feu et des voix dont une criant « Allahou Akbar ». Au loin, on distingue au moins deux personnes semblant en fuite.

Les organes de presse, grands magasins, lieux de culte et transports placés sous « protection renforcée »

Les organes de presse, les grands magasins, les lieux de culte et les transports sont placés en « protection renforcée » en région parisienne après l’attaque meurtrière mercredi contre Charlie Hebdo, dont « les » auteurs n’ont pas encore été interpellés, a indiqué Matignon. « Toutes les forces disponibles sont mobilisées et des renforts civils et militaires seront déployés dans le cadre du plan Vigipirate », que Manuel Valls vient de relever au niveau le plus élevé d’ »alerte attentat », indique Matignon dans un communiqué. « Tous les moyens sont mis en oeuvre pour identifier, traquer et interpeller les auteurs » de l’attaque, qui a fait onze morts et quatre blessés « en situation d’urgence absolue », précise-t-on de même source.

L’attentat qui a fait au moins douze morts contre Charlie-Hebdo est le plus meurtrier en France depuis au moins 40 ans.

Les réactions politiques

- Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS: « La France a été l’objet d’un attentat terroriste. La République a été l’objet d’une attaque d’une lâcheté et d’une gravité extrêmes (…) Il s’agit d’un carnage abominable et révoltant qui a vu un organe de presse être attaqué aux armes de guerre (…) C’est la liberté qui a été visée dont Charlie Hebdo est un acteur et un ambassadeur essentiel (…)Le Parti socialiste appelle les concitoyens à faire bloc autour des valeurs de la République » (communiqué)

- Martine Aubry, maire de Lille (PS): « Cet acte est monstrueux. Je pense en premier lieu aux victimes, à leurs familles et leurs proches et aux blessés. En ces circonstances dramatiques, je tiens à adresser tout mon soutien au journal Charlie Hebdo qui participe fortement au pluralisme de l’information. C’est dans ces moments que les Français doivent être unis face à la barbarie et soutenir ceux qui agissent pour retrouver les coupables et empêcher des actes de cette nature » (communiqué)

 

- Alain Juppé, maire de Bordeaux (UMP): « Face a ce terrible attentat terroriste, faire bloc, prendre tous les moyens d’agir avec une totale détermination » (tweet)

Commenter cet article