Publié par Vivre Ensemble à Neuville

C’est un regroupement de trois cantons, soit 36 communes, qui forme désormais celui de Château-Renault. Visite guidée.

C'est désormais le deuxième canton le plus vaste des 17 cantons d'Indre-et-Loire. Le canton de Château-Renault tel qu'il se présente pour ces élections départementales des 22 et 29 mars prochains regroupe trois anciens cantons : ceux de Château-Renault, Neuillé Pont Pierre et Neuvy le Roi.

Le nord et l'est plus pauvres que le sud

Si Château-Renault est à la fois la commune la plus peuplée (5.060 habitants) et la moins étendue, le canton est globalement peu peuplé, avec 19 communes de moins de 1.000 habitants dont 11 de moins de 500 habitants.
Ce canton à dominante rurale composé de trois communautés de communes figurant grosso modo les anciens cantons, oscille entre les grandes exploitations céréalières des plaines du centre, les vergers à l'ouest, et quelques gros massifs boisés. Des paysages variés, mais aussi des situations géographiques et économiques diversifiées, créent des différences entre certains secteurs. Ainsi, la frange nord-ouest de ce nouveau canton (Saint-Aubin-le-dépeint, Villebourg, Saint-Christophe-sur-le-Nais) est plus pauvre que la partie sud située en bordure de l'agglomération tourangelle.
La différence est nette quand on compare le revenu déclaré moyen qui est de 62.087 € à Cérelles, 34.713 € à Saint Roch, 33.277 € à Saint Antoine du Rocher, et 19.269 € à Saint Christophe-sur-le-Nais ou 20.632 € à Villebourg. Dans ces communes, le taux de foyers imposables est de 44,9 % et 47,4 % alors qu'il est de 76,2 % à Saint Roch, 75,2 % à Cérelles, 74,6 % à Charentilly, etc.
A l'est, la ville de Château-Renault reste celle où le revenu moyen déclaré est le plus faible avec 17.099 € (42,1 % de foyers imposables) sur tout le canton.
La situation en bordure de Sarthe de la petite commune de Saint-Aubin-le-dépeint est assez originale, puisqu'elle est tournée vers Château-du-Loir pour les impôts et que ses enfants vont à l'école dans la Sarthe. Autre région, autre académie… Les enfants de cette commune ne sont pas toujours en vacances en même temps que les autres élèves d'Indre-et-Loire.
Sur le plan politique, l'ensemble de ce territoire semble plutôt pencher à droite même si le sortant de l'ex-canton de Neuillé-Pont-Pierre est PS. Pour autant, la difficulté à se faire connaître dans cet immense territoire est un nouveau paramètre à prendre en compte pour l'ensemble des candidats. Parmi eux, pour ce 1er tour, deux sortants, l'un à gauche et l'autre à droite, vont d'ailleurs s'affronter.

repères

> Population. Le nouveau canton compte 37.048 habitants. La commune la plus peuplée est Château-Renault (5.060 habitants soit 13,7 % du canton) et la moins peuplée est Epeigné-sur-Dême (166 habitants).
> Superficie. Le canton fait 860,4 km2. Les communes les moins étendues sont Château-Renault (3,5 km2), Saint Roch (4,8 km2) et Neuville/Brenne (6,9 km2). Les plus vastes sont Sonzay (48,3 km2), Saint Paterne Racan (47,8 km2), Neuvy le Roi (47,5 km2) et Nouzilly (40 km2).
> Densité. La densité de population est de 42 habitants/km2 (96 en Indre-et-Loire)
> Croissance. Ce sont les communes proches de Château-Renault qui ont connu la plus forte croissance démographique entre 2007 et 2012 avec Le Boulay (+28,6%), Neuville-sur-Brenne (+26,1%) et Morand (+20,2%) alors que c'est Bueil-en-Touraine (-14,1 %) qui a perdu le plus devant Saint-Aubin-le-Dépeint (-8,1 %) et Neuvy-le-Roi (- 4,6 %). Entre 2007 et 2012, le canton a gagné globalement 3,9 % de population.
> Tranches d'âge. Les personnes de moins de 18 ans représentent 25,2 % de la population (21,1 % dans le département), mais les 18-24 ans ne sont que 6 % (9 % dans le département).
La proportion de retraités est de 25,8 %, les employés 17,5 % et les ouvriers 17,4 %
> Impôts. Le revenu fiscal moyen déclaré sur le canton est de 25.316 € (24.884 € en Indre-et-Loire), 59,7 % des foyers sont imposés pour un impôt moyen payé de 2006 € (2365 € dans le département).

Commenter cet article