Publié par Vivre Ensemble à Neuville

Lors du conseil communautaire de mardi, Jean-Pierre Gaschet, le président, a annoncé la reprise prochaine des travaux du centre aquatique de Château-Renault, stoppés depuis un an et deux mois. Suite au référé déposé le 8 avril 2014, le prérapport provisoire de l'expert mandaté a été reçu le 13 avril. En effet, suite à la découverte d'amiante dans le tas de gravats et au surcoût annoncé (270.000 €) pour la dépollution, l'ancien président, Michel Cosnier, avait décidé le 12 mars 2014 d'arrêter le chantier de démolition, afin de rechercher les responsabilités de ce désordre. Jean-Pierre Gaschet explique : « Nous n'avions même pas posé la première pierre du futur équipement, qu'il aurait fallu engager une somme supplémentaire de 270.000 € HT au regard du coût de la démolition qui s'élevait à 83.800 €. Il était de ma responsabilité de poursuivre la décision de mon prédécesseur et donc d'attendre le rapport d'expertise avant de reprendre le chantier. La communauté devait pouvoir se retourner contre les responsables de cette erreur et ne pas faire peser sur les deniers publics l'impact de ce surcoût»

Avec ce prérapport, le constat des désordres est effectué, et les responsabilités peuvent être dès lors clairement identifiées (deux entreprises sont mises en cause). Le document provisoire est favorable à la comcom et conforte la décision prise de l'arrêt du chantier. Et Jean-Pierre Gaschet de conclure : « Nous espérons qu'un accord transactionnel sera possible avec les mis en cause dans cette affaire, afin de ne pas tomber dans des années de procédures juridiques. Je réaffirme clairement que la comcom du Castelrenaudais ne supportera pour ce projet que le coût normal des opérations comme si tout avait été effectué dans les règles de l'art par les différents professionnels intervenants sur ce chantier. » Les travaux reprendront fin mai, début juin.

Commenter cet article