Publié par Vivre Ensemble à Neuville

C'est lundi 3 août que les camions, pelleteuses et ouvriers ont rouvert le chantier de la piscine communautaire, interrompu depuis le mois de mars 2014. Devant les grillages occultés par des baches opaques, un triangle noir et jaune « Danger amiante » et à côté un panneau « Dossier chantier amiante N° 1636 Château-Renault ». L'empoussièrement attendu lors de la dépose des matériaux concerne les conduits fibrociment de 50.00 F (fibres) au litre, gravats plus fibrociment mélangé 9.37 F/L et les coffrages perdus 22.40 F/L. « Nous sommes passés à côté d'un très gros problème et d'un nouvel arrêt des travaux »

Initialement, du fait de l'abaissement, au 1er juillet 2015, de la valeur limite d'exposition professionnelle à l'amiante de 100 fibres/litre à 10 F/L, les trois niveaux d'empoussièrement auraient dû être abaissés. Or, la Direction générale du travail a indiqué que ces niveaux devraient finalement être maintenus en l'état, de manière transitoire, jusqu'à fin 2015.