Publié par BC

Désertification médicale dans le Castelrenaudais , une réalité

Et si nous vous disions que le Castelrenaudais allait devenir un désert médical dans quelques semaines, que diriez-vous ?

Si vous avez essayé de prendre rendez-vous au cabinet médical dernièrement, vous avez dû vous rendre compte que les délais pour un rendez-vous s’allongent. Est-ce que cette Situation satisfait les médecins du groupe ? Non, bien sûr que non. IL faut savoir que , selon les critères du Ministère de la Santé, le départ d’un seul médecin transformerait le canton en Zone Déficitaire

 

Cette casse du système de soins au plus près des patients a débuté il y a plusieurs années dans un souci d’économie sans vision du lendemain alors que les chiffres étaient connus. Nous ne sommes d’ailleurs pas au creux de la vague qui sera en 2025. Aujourd’hui, les sénateurs veulent contraindre les futurs médecins à s’installer dans des régions où ils ne vivent pas alors que les services publics s’éloignent de plus en plus des habitants pour se concentrer dans les villes. D’autres pistes ont été proposées par ces futurs médecins mais n’ont toujours pas été étudiées.

 

Pour Lutter contre la désertification médicale du canton, les professionnels de santé se sont regroupés en association pour créer le Groupe Médical Pluridisciplinaire du Castelrenaudais (GMPC) afin d’augmenter et améliorer l’offre de soins primaires. Pourtant il va falloir encore attendre quelques temps pour que ce groupe soit réellement effectif car les décisions qui ont tardé, se prennent enfin depuis le dernier avis favorable de l’Agence Régionale de Santé.

 

L’ARS a donc renvoyé dernièrement une étude d’opportunité pour le Castelrenaudais annulant la précédente. Elle soutient le projet de Maison de Santé et incite à promouvoir ce projet. Les clefs sont maintenant entre les mains de nos élus locaux.

 

C’est une vraie réponse à ce déficit d’offre de soins mais la patience devra être de mise d’ici là…

Commenter cet article