Publié par C.L.

La démocratie participative…ou comment impliquer le citoyen dans la vie politique locale…

 

« La participation, disait René Capitant, est l'acte individuel du citoyen agissant comme membre de la collectivité populaire ».

L’exercice de la démocratie participative, souvent réduit à tort- au référendum (consultatif ou décisionnaire) doit permettre de déterminer de nouvelles procédures de décision et permettre au plus grand nombre de s’exprimer en participant ainsi directement aux décisions : être acteur en tant que citoyen de la vie politique.

 

De même, la démocratie participative ne doit pas être ramenée à une simple opposition de la « société civile » à la sphère publique. Le référendum n’est donc qu’une forme parmi d’autres de ce mode d’expression et il convient alors d’étudier toutes les possibilités de participation active à la vie publique, qui sont aussi des formes de responsabilité et d'autonomie du citoyen. On peut citer le référendum, les conseils de quartier, les conseils de jeunes, les débats et réunions publics, les enquêtes, les réseaux sociaux, internet…

 

Outre l’objectif politique indéniable, la portée sociale de la démocratie participative est essentielle : elle favorise le dialogue, les rapports de réciprocité, permet de recréer un lien social par opposition à l’individualisme et à la recherche du profit régnants ses dernières années.

 

 

Elle redonne une dynamique et un sens à la solidarité, aux relations intergénérationnelles, elle est fédérateur de nouveaux liens sociaux (quartiers, travail,…) et répond à la devise républicaine "Liberté, Égalité, Fraternité".

Commenter cet article

chamboredon 06/12/2012 23:09

Bel article
IL faudrait que ce soit une réalité maintenant ...