Publié par Vivre Ensemble à Neuville

 

L'assemblée générale du cinéma Le Balzac s'est tenu mardi soir. Une fois de plus, cette réunion a démontré que l'établissement renaudin était un lieu de vie et d'animation, bien plus qu'un cinéma. Bien que celui-ci soit l'activité première du Balzac (avec 180 films diffusés en 2012), proposant des projections en numérique et en 3D, bien d'autres animations sont présentées. Les 30 bénévoles et les 2 salariés s'y affèrent même avec sérieux : expositions, rencontres (Ursula Meier, Jung, sont venus au Balzac), ateliers ciné-goûter, courts métrages, formations au numérique pour les professionnels, actions avec les jeunes, soirées à thèmes…
L'assemblée générale aura mis en évidence une année particulièrement bonne : les entrées ont augmenté de 26 %, les recettes de 32 %. Le nombre d'entrées est même le second meilleur score depuis dix ans. Certes, la production cinématographique explique cette réussite. Mais les actions et les idées mises en place par l'équipe du Balzac n'y sont pas entièrement étrangères : nouvelle signalétique, amélioration de la communication, newsletter, nouveaux partenariats, participation à des actions locales…
Tout cela a une incidence positive sur les finances de l'association, bien que le budget de fonctionnement soit de 155.000 €). Chacun considère que le cinéma est remis à flots grâce à cette année que certains qualifieront « d'exceptionnelle », sans pour autant céder au triomphalisme. 
Rapport moral, rapport financier et prévisionnel, modifications statutaires ont été votés avant de procéder au renouvellement du conseil d'administration.
A l'avenir, l'équipe du Balzac souhaite axer la fidélisation et continuer le développement, ouvrir de nouveaux partenariats, multiplier les animations avec les jeunes, faire peut-être plus de débats… Attention, prêt ? Action !

L'association Le Balzac compte 471 adhérents dont 164 de Château-Renault, plus de 24.000 entrées en 2012 pour 180 films diffusés (« Intouchables » : plus de 3.200 entrées). Dix films ont représenté à eux seuls 40 % des recettes. La moins bonne affluence (« Le secret de la pyramide ») a fait 8 entrées.

Commenter cet article