C'est en Charente que l'armée de l’air veut regrouper ses différentes filières de formation de pilotes. L’école de chasse de Tours aura fermé d'ici 5 ans.

L'information est devenue officielle, ce mercredi. En marge du salon international de l’aéronotique et de l’espace qui se tenait au Bourget, le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’Air, a annoncé la réorganisation de la filière de formation des pilotes. A partir de 2016, toutes les écoles de chasse seront regroupées sur la BA 709 de Cognac-Châteaubernard.
Par ricochet, cela induit la fermeture de l’école de chasse de Tours. Mais la BA 705 où travaillent aujourd’hui près de 2.500 personnes restera une importante base de défense et accueillera, peut-être, une autre unité navigante.
A minima, environ 130 personnes seront directement concernées par le déménagement : une soixantaine d’instructeurs, autant d’élèves et dix administratifs. Mais également 250 à 300 mécaniciens spécialisés, chargés de l’entretien des appareils, une centaine de pompiers et 50 contrôleurs aériens...

Plus d'infos dans notre enquête, à paraître ce jeudi dans la NR.

Commenter cet article