Publié par Vivre Ensemble à Neuville

 

L’année 2013 commence bien pour l’aéroport Tours Val de Loire avec l’annonce d’une nouvelle ligne vers Marrakech ouverte par Ryanair.

Le directeur de l'aéroport Tours Val de Loire et l'adjoint au maire de Tours chargé du dossier ont exactement les mêmes mots pour commenter l'ouverture de cette nouvelle desserte vers Marrakech : « C'est une excellente nouvelle », déclarent respectivement Philippe Thibaud et Alain Dayan.

La nouvelle destination n'est pas encore apparue sur le site Web de Ryanair, la compagnie low cost qui va l'assurer dans les mois qui viennent, mais le « scoop » est confirmé par les deux personnalités cités ci-dessus. « Les responsables de Ryanair sont actuellement au Maroc », confie Philippe Thibaud. « Ils ont prévu d'organiser une conférence de presse la semaine prochaine pour en officialiser l'annonce. »
Voilà qui va renforcer l'essor de l'aéroport de Tours Val de Loire qui a terminé l'année largement en positif : « Nous avons connu une augmentation du nombre de passagers de plus de 40 % entre 2011 et 2012 », se félicite Alain Dayan. « On est passé de 121.000 à 169.341 passagers : c'est la plus forte progression de tous les aéroports de France. Et cela confirme notre position de premier aéroport de la région. »

Deux rotations chaque semaine

Marrakech sera donc desservie par deux rotations par semaine à partir d'avril et jusqu'à fin octobre : quel peut être l'impact sur la fréquentation de l'aéroport ? « Il y a une forte demande sur cette destination », estime Alain Dayan. « Une demande régionale, mais aussi du côté de Marrakech. C'est une ville avec laquelle Tours entretient déjà des relations importantes. Cette desserte va les dynamiser des deux côtés. »
Les études laissent espérer 30.000 nouveaux passagers par an, ce qui devrait permettre à l'aéroport Tours Val de Loire d'approcher voire de dépasser les 200.000 passagers cette année. Et plus encore si d'autres ouvertures sont annoncées en 2013. Mais pour l'instant, ce n'est pas à l'ordre du jour. Officiellement…

 

Commenter cet article