Publié par Vivre Ensemble à Neuville

Le projet de piscine a fait parler, notamment lors des différentes cérémonies de vœux. Un certain nombre de maires faisaient part d'inquiétudes concernant souvent le fonctionnement à venir, mais aussi un besoin de vigilance sur le coût total. Car c'est un projet important, un projet ambitieux même, mais c'est aussi un nouvel équipement collectif de grande qualité qui va voir le jour. Comme tout équipement collectif, cela coûtera au quotidien à la collectivité. Cela représente aussi un nouveau service à la population et sans doute aussi, vu l'échelle du projet, une nouvelle attractivité pour le Castelrenaudais.

Si les choses sont bien mises en œuvre – réalisation, gestion, promotion, animation – il y a, à un moment donné, des effets positifs dans la balance. Ils seront pour les scolaires, la population, les activités, les clubs, et sur l'attrait extérieur puisqu'on viendra sans doute au-delà du Castelrenaudais.

Premier grand projet communautaire

Mardi, lors du conseil communautaire, le cabinet d'architecte BVL présentait aux élus le projet – tenant compte des dernières observations faites par la commission communautaire, qui suit la réalisation de ce projet. Sur le site de la piscine actuelle, c'est un projet « urbain et moderne » qui fut présenté, un projet qui tient compte de son environnement, « bien en lien avec le centre de la ville ». Un grand parvis s'ouvrira sur la rue de Vauchevrier, ce qui « redessinera » le quartier. S'agissant des matériaux choisis, tout a été mis en œuvre pour consolider du mieux possible, la qualité, la durée de vie et l'aspect exploitation.

L'entrée sera constituée d'un grand hall desservant les vestiaires, douches, et accès à l'espace piscine de manière la plus fluide possible. La partie principale sera constituée d'un grand bassin de 25 m sur 10 m, polyvalent pour le sportif ou le loisir, auquel s'adjoint un bassin ludique où pourront se faire différentes activités et une ligne de nage à contre-courant. L'ensemble aura une rampe d'accès pour les personnes à mobilité réduite. Pour les plus petits, il y aura une pataugeoire et dans un espace préservé, un espace détente relaxation avec spa, hammam, douches massantes ; le tout avec de grandes baies vitrées et de belles surfaces de plages, un ensemble qui s'ouvrira vers l'extérieur aussi.

Pour la gestion de l'ensemble, la direction semble être une gestion directe présentant plus de souplesse mais nécessitant du recrutement. Début des travaux : automne 2013, avec une ouverture au printemps 2015.

Commenter cet article