Publié par Les parents élus du conseil d'école

Un conseil d'école haut en couleur Le 26 octobre dernier a eu lieu le conseil d’école de Neuville sur Brenne. Sont présents les enseignants, les élus municipaux, des délégués de classe et les élus des parents d’élèves. C’est le moment où est discuté tout ce qui se passe à l’école et en périscolaire comme la garderie ou la cantine. La réunion a malheureusement été monopolisée par les demandes de travaux, de matériel et de sécurisation de l’espace scolaire. S’il est indéniable que de menus progrès sont réalisés en ce début d’année et que les travaux ont été réalisés pour améliorer la vie scolaire, il est aussi impossible de nier qu’il en reste beaucoup à faire. En effet des travaux ont été effectués pour créer une nouvelle classe, il y a 7 ans environ, pour accueillir un surcroît d’enfants dans l’école. Le bâtiment préfabriqué était voué à devenir une bibliothèque pour l’école. L’année suivant pourtant, devant le grand nombre d’enfants inscrits, une nouvelle classe a été ouverte, le préfabriqué dût alors rester une classe. Par ailleurs, la cantine était une salle dans le foyer rural qui pouvait auparavant accueillir tous les enfants mangeant à la cantine mais devant l’augmentation du nombre d’enfants , il a été nécessaire de créer deux services à la pause méridienne. Aussi, la garderie, initiative du Maire actuel de la commune, montre ses limites notamment lors de l’accueil des enfants le matin très nombreux. Enfin, les enfants n’ont pas accès à l’éducation sportive dès que le temps ne le permet pas car aucune installation sportive n’est disponible à cet effet. La salle des fêtes était autrefois utilisée mais devant des accidents répétés, les enseignants ont refusé de continuer dans cette salle. Une solution simple a été proposée mais aucune avancée n’a été faite depuis deux an. Depuis deux ans, aucune réponse n’est donné par la mairie qui n’a pas réfléchit à la question et qui n’a pas que çà à faire ». Les parents d’élèves se sont alors interrogés sur l’avenir de l’école, de la garderie et de la cantine et sur la pertinence de créer un autre projet. Les élus municipaux ont alors répondu que le nombre d’enfants allait inexorablement baisser étant donnés que les enfants vieillissent et qu’ils quitteront l’école. Les années suivantes ont montré que, non seulement le nombre d’enfant ne baisse pas mais, au contraire, il s’accroît. Un nouveau projet de groupe scolaire semble indispensable et les aménagements réalisés par la municipalité jusque là vont atteindre leurs limites. Ils se sont aussi interrogés sur la capacité de l’école à fournir à leurs enfants l’enseignement nécessaire à l’éveil de leurs enfants ou à leur entrée en 6e. La réponse a été que la mairie n’est pas obligée de fournir les équipements mais ces enseignements sont obligatoires dans les programmes scolaires et indispensables à leur évolution. Des projets sont proposés par la mairie pour pallier la problématique de la cantine en l’implantant dans le terrain de la maison, voisine du foyer rural, qu’elle souhaite racheter. Même si c’est une marque de bonne volonté, ce projet ne peut raisonnablement voir le jour étant donné le coût d’achat et de rénovation de la maison ainsi que celui d’un nouveau bâtiment pour la cantine. Cà ne résout pas le problème de l’école. Les parents d’élèves demandent que les élus réfléchissent à l’avenir de l’école à Neuville en même temps que les implantations des nouvelles maisons qui se multiplient. Ils sont conscients qu’il est déraisonnable de vouloir engloutir le budget municipal dans l’école mais une concertation pour un nouveau projet doit naître pour les futurs enfants de la commune.

Commenter cet article